Messages

La CAQ goûte aux joies d’une opposition divisée

Une hirondelle ne fait pas le printemps, tout comme un sondage ne fait pas une tendance. La semaine dernière, dans ma chronique La CAQ recule, j'écrivais que les intentions de vote mesurées par Recherche Mainstreet suggéraient des mouvements importants dans le portait politique de la province. La CAQ de François Legault, toujours confortablement en tête, glissait de dix points, une variation bien au-delà de la marge d'erreur du sondage. Pour ce qui est du Parti libéral du Québec et du Parti québécois, tous deux demeuraient figés près de leurs moyennes actuelles, alors que Québec solidaire et le Parti conservateur d'Éric Duhaime grimpaient. Or, deux nouveaux sondages publiés cette semaine nous offrent un portrait similaire de l'humeur de l'électorat québécois: d'abord de la maison Léger , puis de l' Institut Angus Reid . Lire cette chronique ici . * * * Pour consulter les chiffres de cette projection québécoise, visitez la page de Qc125 . Pour la

La CAQ avance sur tous les terrains

Les chiffres d'O'Toole replongent