La CAQ goûte aux joies d’une opposition divisée

Une hirondelle ne fait pas le printemps, tout comme un sondage ne fait pas une tendance. La semaine dernière, dans ma chronique La CAQ recule, j'écrivais que les intentions de vote mesurées par Recherche Mainstreet suggéraient des mouvements importants dans le portait politique de la province. La CAQ de François Legault, toujours confortablement en tête, glissait de dix points, une variation bien au-delà de la marge d'erreur du sondage. Pour ce qui est du Parti libéral du Québec et du Parti québécois, tous deux demeuraient figés près de leurs moyennes actuelles, alors que Québec solidaire et le Parti conservateur d'Éric Duhaime grimpaient. Or, deux nouveaux sondages publiés cette semaine nous offrent un portrait similaire de l'humeur de l'électorat québécois: d'abord de la maison Léger , puis de l' Institut Angus Reid . Lire cette chronique ici . * * * Pour consulter les chiffres de cette projection québécoise, visitez la page de Qc125 . Pour la

Nouveaux chiffres Léger: la CAQ monte, le PQ baisse

Après les chiffres étonnants publiés par Mainstreet Research plus tôt cette semaine, nous attendions tous une confirmation (ou infirmation!) du mouvement de l'opinion publique de la part de Léger. Ce matin, Le Devoir et le Journal de Montréal publient de nouveaux chiffres Léger qui feront certainement jaser dans les jours à venir:

PLQ 32% (-2% par rapport à mars 2017)
PQ 23% (-2%)
CAQ 26% (+4%)
QS 13% (-1%)
PCQ 3% (+1%)

(Consultez le rapport complet ici.)

Les Libéraux gardent donc la tête, mais avec à peine un tiers de l'électorat. La glissade du PQ semble se confirmer, tout comme la montée de la CAQ - quoiqu'il semblerait que Mainstreet ait quelque peu surévalué cette hausse d'appuis. Quant à Québec solidaire, il consolide sa montée du printemps depuis l'arrivée de Nadeau-Dubois et les démarches de Manon Massé pour conserver sa circonscription.

Regardons l'évolution des chiffres Léger depuis l'automne dernier:



En regardant cette figure, on pourrait conclure que le PLQ est stable, que la CAQ monte tout légèrement, que le PQ glisse et que QS se maintient à un nouveau plateau.

Ajoutons ce sondage à la banque de données des trois firmes qui ont sondé les Québécois depuis l'automne:



(Les lignes pâles représentent les projections Qc125.)

Comparons les chiffres Léger et Mainstreet de mai 2017 avec la dernière projection Qc125 (3 avril 2017) afin de visualiser ce mouvement de l'opinion publique:


Remarquez que les deux firmes de sondages, Léger et Mainstreet, pointent dans la même direction par rapport à la dernière projection Qc125: les Libéraux et le Parti québécois en légère baisse, la CAQ et Québec solidaire en hausse. La seule donnée qui sort des marges d'erreur est celle de la CAQ selon Mainstreet.

Est-ce une donnée aberrante? Nous ne le savons pas encore, contrairement à ce que plusieurs commentateurs d'opinion ont pu écrire cette semaine, mais force est d'admettre qu'elle est étonnante. Toutefois, je le répète: les données aberrantes font partie de l'échantillonage normal de sondages. une firme qui n'oserait pas publier des données parce qu'elles sortent de l'ordinaire perdraient en crédibilité à mes yeux.

Comme l'a écrit Bryan Breguet dans Too Close To Call ce matin, Mainstreet n'offre pas l'option du Parti conservateur d'Adrien Pouliot, alors que Léger évalue les appuis de ce parti à 3%. Peut-être que les électeurs conservateurs, devant un manque d'options de Mainstreet, choisissent la CAQ comme parti de droite par défaut.

J'ai maintenant assez de nouvelles données pour lancer le simulateur et (enfin!) publier une nouvelle projection de sièges. Je m'y mets aujourd'hui et elle sera publiée demain matin.

Bon samedi à tous et toutes!


* * * * * * *

Qc125 sur Twitter: @Qc_125.

Qc125 sur Facebook: @Qc125

Qc125 sur Google+