Quel parti ralliera les Canadiens de moins de 35 ans?

Le dernier sondage fédéral de la maison Léger pour La Presse Canadienne publié la semaine dernière indiquait que les intentions de vote au pays n'avaient guère bougé de façon substantielle pendant la pause des Fêtes. Au niveau national, le PLC conservait la tête avec 35% d'appui, cinq points devant le Parti conservateur. Le NPD se positionnait en troisième place et obtenait l'appuis de 20% des répondants (consultez tous les sondages fédéraux sur  cette page ). Or, malgré que ces chiffres globaux n'étaient pas particulièrement étonnants, les détails de certains sous-échantillons du sondage ont attiré mon attention, plus spécifiquement celui les électeurs de 18 à 34 ans. Malgré que nous devons faire preuve de prudence avec les sous-échantillons de sondage, car le nombre de répondants est moindre et donc l'incertitude est plus élevée, voici les résultats pancanadiens (d'un échantillon respectable de plus de 400 répondants): Lire cette chronique ici . Ph

Nouveaux chiffres Léger: résultats ce soir

Les nouveaux chiffres de la firme Léger sont parus ce matin dans Le Devoir et le Journal de Montréal. Et quel contraste avec ceux de CROP.

Voici les résultats:

  • PLQ 30% (en novembre: 31%)
  • PQ 30% (30%)
  • CAQ 26% (25%)
  • QS 10% (10%)

Il y a donc très peu de mouvement selon Léger. Le PQ est le premier choix des électeurs francophones à 36%, suivi de la CAQ à 30%. Les Libéraux sont loin derrière à 20%.

Les Libéraux mènent à Montréal, la CAQ à Québec et le PQ en région.

(Excellente analyse de Bryan Breguet de Too Close To Call.)

J'ai donc entré ces chiffres dans le modèle ce matin. J'ai calculé une moyenne pondérée qui prend en compte les trois derniers mois de sondages de CROP et Léger, en plus des résultats des partielles du 5 décembre.

J'ai démarré le modèle pour qu'il effectue 400 simulations. Mon ordinateur roulera donc toute la journée. J'aurai les résultats bruts ce soir et je ferai une analyse plus détaillée demain.

Cependant, mes prédictions rapides et non chiffrées me disent qu'une montée de PQ, même d'une fraction de point, va coûter cher à la CAQ, même si cette dernière performe bien dans le sondage Léger. Le PLQ est quasi indélogeable dans près de 40 circonscriptions, alors même si les Libéraux ne remportent pas une majorité de simulations, ils seront au pire toujours bons deuxièmes.

Mais le modèle roule et je vais laisser les chiffres parler d'eux-mêmes!

Bon samedi à tous et toutes!

* * *

Suivez Qc125 sur Twitter: @Qc_125.